Actualités

 


 

La Saison des Courges est lancée !

 

L’Automne s’est installé ! A l’approche des premiers frimas,pas de place pour la morosité ! Au pays des cucurbitacées, hautes en couleurs & en saveur,  nous avons déniché quelques astuces pour nous réchauffer.

Avec leur peau épaisse qui leur assure une très bonne conservation, voici les courges qui vont enchanter nos palais tout en nous apportant un peu de chaleur ! Potiron, potimarron, butternut, pâtisson, courge spaghetti apparaissent dès la fin de l’été pour ensoleiller nos soupes, gratins & veloutés; et ce jusqu’au printemps.

Côté santé : Peu caloriques, nourrissantes, riches en fibres, en caroténoïdes,en antioxydants, vitamine A, C…Vous en prendrez bien une petite assiette,non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les variétés :

 

Le Potiron :

Sans doute le plus connu de la famille, souvent vendu en quartiers, sa chair orangée doit vous sembler humide.

Conservation : En quartiers, conservez-le 4 à 5 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, emballés dans du film alimentaire. Si vous achetez un potiron entier, vous pourrez le conserver plusieurs semaines dans un endroit frais .

En Cuisine : Otez la peau avec un couteau. Evidez les pépins avec une cuillère à soupe. Maintenant à vous de choisir comment le cuisiner : soupe, tajine, purée, tarte, rôti au four, le choix est immense. Nous vous conseillons de le cuire à la vapeur pour une meilleure conservation des vitamines. Autre conseil : n’ajoutez pas trop d’eau, votre potiron vous paraîtrait fade.Essayez notre recette de quiche au potiron !

 

 

 

 

 

 

 

Le Pâtisson :

Certains le surnomment l’artichaut d’Espagne ! Ce surnom est sans nul doute dû à sa chair qui a un léger goût…d’artichaut.

En cuisine : Vous pouvez le cuire à la vapeur, à l’eau & même dans un ragoût . Vous pouvez également le farcir. Essayez cette recette rapide & savoureuse de pâtisson en gratin.

 

 

 

 

 

 

 

Le Potimarron :

Plus petit & de couleur plus soutenue que le potiron, voici le Potimarron. Sa chair vous surprendra agréablement par son petit goût de châtaigne.

En cuisine : Le Potimarron se déguste en soupe, en purée, rôti au four…Vous pouvez le déguster avec sa peau ! Tentez notre soupe de Potimarron & de tomate !

 

 

 

 

Le Butternut :

Sans doute le plus raffiné de la famille, voici le Butternut avec sa saveur délicate de noisette.

En cuisine : En soupe, en potage, en purée, en tarte, le butternut délivrera toutes ses saveurs & surprendra avec bonheur vos convives.

 

 

 

 

 

La Courge Spaghetti :

La courge spaghetti doit son nom à sa chair, qui une fois cuite, vous donnera de jolis filaments jaunes qui vous rappelleront à coup sûr les spaghettis.

En cuisine : Votre courge spaghetti doit être cuite entière & coupée seulement après cuisson. Alors il vous faudra une grande marmite pour la cuire à l’eau pendant 30 min environ selon la taille de votre courge ou une dizaine de minutes avec une cocotte minute. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à l’évider de sa chair et la faire gratiner au four avec de la crème fraîche du sel & du poivre. Pour les plus gourmands, vous pourrez bien entendu ajouter du fromage !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Coloquintes :

Les coloquintes sont une variété de courges que l’on apprécie pour leurs vertus…décoratives. Retrouvez-les sur nos étals en ce moment & ornez vos tables aux couleurs de l’automne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment les conserver ?

Les courges entières peuvent se conserver plusieurs semaines dans un endroit frais, sec & à l’abri de la lumière. Une fois la courge entamée, il faut emballer chaque quartier dans du film alimentaire et le placer au réfrigérateur. Sachez que vous pouvez le conserver environ 5 jours .

Bon à savoir :

Les courges fraîches ne se congèlent pas. En revanche, vous pouvez congeler de la purée, de la tarte, de la soupe de courge.

Comment les cuire ?

Dans un premier temps, il faut éplucher votre courge. Attention à vos doigts; cette étape demande un peu de dextérité ! Vous pouvez cuire votre courge avec la peau lorsque vous la cuisez au four car avec la chaleur, l’écorce va devenir tendre , voir comestible en particulier pour le butternut & le potimarron.

A l’eau : Faites cuire vos courges coupées en morceaux avec un peu d’eau. Piquez avec un couteau pour vérifier la cuisson.

A la vapeur : Faites cuire vos courges environ 20 min.

Au four : Faites cuire vos courges, coupées en morceaux ou en deux, pendant 45 min à 200 °C.

Au micro-ondes : Vous pouvez cuire vos courges au micro-ondes . Dans ce cas, référez-vous au mode d’emploi de votre four car tout dépend de la puissance de votre four.

Sauter : Taillez vos courges en lamelles assez minces que vous ferez revenir 5 min dans une sauteuse.

Mijoter : Ajoutez des dés de courge quelques minutes avant la fin de cuisson d’un plat mijoté, tel une tajine ou un risotto de légumes et ainsi vous leur apporterez une délicate touche sucrée.


Les Champignons

Le Cèpe

Préparation Simple & Rapide :

1/  Epluchez la base du pied avec un couteau. Coupez les éventuelles parties abîmées.

2/  Nettoyez délicatement le chapeau avec un petit torchon humide ou une petite brosse. Ne le trempez pas dans l’eau il deviendrait spongieux. Si le chapeau est sale, passez-le très vite sous un filet d’eau.

Côté Cuisine : Quelques cèpes suffisent pour agrémenter vos sauces, omelettes, assiette de pâtes, vos poêlées forestières. Il se révélera l’accompagnement parfait de vos plats de poisson& de gibier. Il exaltera ses saveurs dans un risotto, une tarte, une tourte ou dans une simple soupe.

 

La Girolle

Préparation Simple & Rapide :

1/  Evitez de passer vos girolles sous l’eau ; un simple papier absorbant humidifié suffit.

2/  Otez les parties terreuses ou abîmées. Voilà, passons à la cuisson maintenant !

Côté Cuisine : La girolle est parfaite en Poêlée. Elle sublimera vos viandes blanches, vos côtes de veau, rôtis de porc, lapin, foie gras. Elle rehaussera vos poissons, assiettes de pâtes, risotto. Il fera des merveilles sur un magret de canard. Essayez l’incontournable l’ omelette.

 

 

 

 

La Pleurote

Préparation Simple & Rapide :

1/  Inutile de laver vos pleurotes ; un simple papier absorbant légèrement humide suffira.

2/  Otez les parties abîmées et passons à une recette.

Côté Cuisine : Votre pleurote se laissera poêlée, braisée, sautée, seule ou mélangée à d’autres champignons des bois. Elle sera une joyeuse compagnie pour vos viandes & poissons blancs. Elle s’accommodera à merveille avec des œufs : cocotte, omelette… Introduisez-la dans vos tartes & tourtes. Avec elle, donnez une autre dimension à vos pâtes ainsi qu’à votre riz. Vous pouvez même la griller au barbecue après l’avoir arrosée d’huile d’olive & de jus de citron.

 

La Trompette

La trompette des Maures, voilà son vrai nom ! Admirez sa couleur gris cendré parcourue de fines veines. Appréciez sa chair fine & délicate à la saveur douce & fruitée.

Préparation Simple & Rapide :

1/  Epluchez la base du pied avec un couteau. Coupez les éventuelles parties abîmées.

2/  Nettoyez-les délicatement avec un petit torchon humide.

Côté Cuisine : Ce champignon est parfait pour réaliser des sauces crémeuses goûteuses & raffinées, pour accompagner vos poissons. Ajoutez la trompette dans vos soupes & ragoûts. Faites-les tout simplement sauter à la poêle avec un peu de beurre.  C’est la garniture idéale pour le canard & le veau. Elle accompagne parfaitement les œufs (brouillés, omelette, cocotte…). Glissez-les dans vos pâtés, terrines, tartes & tourtes.

 

La Chanterelle

C’est un champignon au chapeau marron clair & au pied jaunâtre qui offre des saveurs fruitées fines & délicates de sous-bois & de noisette.

Préparation Simple & Rapide :

1/  Otez l’extrémité du pied qui est souvent terreux.

2/  Ne les plongez pas dans l’eau, elles perdraient leur parfum ; un nettoyage avec une petite éponge humide suffit.

Côté Cuisine : Fraîche, préparez-la en poêlée avec ou sans persillade. Elle aime se mélanger aux œufs (omelette, brouillés, cocotte   ) Son parfum sublimera vos rôtis & de manière générale toutes vos viandes. Associez-la à vos poissons à chair blanche, vos crustacés & même vos coquilles Saint-Jacques. Plus surprenant, mariez-la avec vos choux ou vos topinambours !

 

Le Pied de Mouton

Préparation Simple & Rapide :

1/  Ne trempez pas vos pieds de mouton dans l’eau. Essuyez-les avec un simple papier absorbant humidifié

2/  Otez les parties terreuses ou abîmées. Voilà, ils sont prêts à être cuits.

Côté Cuisine : Concoctez une délicate poêlée avec vos pieds de moutons. Ce champignon accompagne aussi les plats de viande que de poissons. Il se faufilera avec délice dans vos tartes & tourtes forestières. Il est le compagnon idéal des œufs & c’est parti pour des œufs brouillés, cocotte, omelette…Il donnera du relief à vos sauces & réveillera vos assiettes de pâtes & autres risottos.

 

Les Champignons Blancs & les Champignons Bruns

Retrouvez, tout au long de l’année, sur nos étals des champignons blancs & des champignons bruns  qui accompagneront vos omelettes, risottos, salades….


Sucré, gorgé de soleil, éclatant de saveur,

voici l’agréable saison du raisin !

Qu’il soit blanc, noir ou rose, le raisin est source de vitamines, de minéraux, d’antioxydants … Alors, si vous voulez conserver tous les bienfaits de l’été qui s’achève, prenez soin de vous,  avec ce fruit aussi beau que délicieux.

Les Raisins Noirs :



Alphonse Lavallée :

Ce raisin offre des généreuses, aérées & très allongées. Appréciez son grain ferme & juteux. Il est parfait pour vos tartes, clafoutis ou crumbles. A savourer de mi-août jusqu’à mi-octobre.

 

Le Prima: C’est une variété précoce que vous retrouvez sur nos étals de mi-juillet jusque fin août. Ses grains tout ronds découvrent une pulpe ferme & croquante fort agréable en bouche.

Le Lival: Dégustez ce raisin au mois d’août. Sa magnifique robe noire légèrement bleutée, laisse place à une chair ferme & juteuse qui ne pourra que vous séduire.

 

Le Muscat:

Récolté début août et jusqu’à la mi-octobre, ce raisin à la somptueuse robe bleutée ne pourra pas vous échapper. Vous allez vous délecter de sa saveur sucrée,  très aromatique; de sa texture onctueuse, légèrement musquée. A croquer bien entendu mais n’hésitez pas à le faire revenir quelques instants à feu vif et à le servir en accompagnement de viandes.

 

 

 

Les Raisins Blancs :


Le Danlas
:

Cette variété se trouve de mi-août à début octobre. Ce raisin présente de grosses grappes à la pulpe croquante & juteuse, aux arômes légers & délicieux.

 

Le Chasselas:

Cette variété ancienne est recherchée pour sa ribambelle de petits grains dorés  à la saveur fruitée & fleurie. Certains vous diront que ce raisin exhale des arômes de cerise, d’autres encore parleront de notes de noisette; en tout cas, ce qui est sûr c’est que ce raisin est exceptionnel & unique en son genre. Appréciez-le en compagnie de fromages ou de charcuterie. A retrouver de fin août à fin octobre !

Le Raisin Italia :

Comme son nom l’indique, il provient d’Italie.

Ses grains assez gros offrent une chair juteuse & sucrée .

A déguster sans attendre de fin août à fin octobre.

Idées de dégustation

Cru ou cuit, le raisin s’invite à tout moment de la journée dans votre cuisine & à votre table !

 Pour un petit-déjeuner ou un goûter vitaminé : Ajoutez des grains de raisin dans un bol de fromage blanc légèrement sucré. Vous pouvez même parsemez votre bol de céréales de raisin avant d’ajouter votre lait.

Pour un dessert : N’hésitez pas à ajouter du raisin blanc & du raisin noir dans vos salades de fruits. Pensez également à le servir en même temps que le fromage car c’est le compagnon idéal

En accompagnement : Faites revenir votre raisin quelques minutes à la poêle et servez-le avec vos viandes (magret de canard, poulet, rôti de boeuf…).  

A l’apéritif : Sur des petits piques, alternez des carrés de fromage avec des grains de raisin. Un amuse-bouche simple & sain qui ravira vos convives.

Le Raisin sans pépins 

En bouche, ce raisin  se révèle sucré & fort agréable à déguster. En ce qui nous concerne, nous sélectionnons le plus souvent possible, la variété Centenial.

 

Un peu d’Histoire :

Ce serait François Ier, qui aurait donné ses lettres de noblesse au raisin, en l’introduisant à sa table, lors d’un repas à Fontainebleau. Très bonne idée, non ?