Le Muguet

  • 25 avril 2019

Le Muguet des Bois (avec racines ) arrive 

en direct de la capitale du Muguet des Bois :

Saint Bonnet en Bresse.


La Légende  : 

Jadis, le muguet, était considéré comme une plante magique & associé  à la sorcellerieLa légende grecque veut que le muguet fut créé par Apollon, pour en tapisser le sol, afin que ses neuf muses ne s’abîment pas les pieds.

Plutôt romantique ce brave Apollon, vous ne trouvez pas ?

Le Muguet à travers l’Histoire :

Plusieurs légendes racontent la tradition du muguet, choisissez celle qui vous plaira le plus !

Cette tradition remonterait à la Renaissance, plus précisément en 1560, où Charles IX en visite dans la Drôme, en compagnie de sa mère Catherine de Médicis, reçut un brin de muguet d’un chevalier nommé Louis de Girard de Maisonforte et, Charles IX trouva cette attention si charmante qu’il décida d’en offrir un à son tour, chaque printemps, à toutes les dames de la cour.

Bien sûr, cette coutume eut beaucoup de succès & s’étendit  à la France toute entière.

Une deuxième version raconte que Catherine de Médicis, (eh oui, encore elle), aurait confié une mission au susnommé le chevalier  Louis de Girard de Maisonforte, (oui, oui, c’est toujours le même!). Ce dernier ayant réussi sa mission auprès de la riche famille Italienne des Borghese, offrit à la reine Catherine de Médicis un bouquet de muguet.

Avançons un peu plus loin dans l’histoire et en avant pour une nouvelle histoire ! Le 1er mai 1895, le chanteur Félix Mayol, (mais si, vous le connaissez, ce chanteur a créé ce fameux tube » Viens Poupoule!!!), donne un concert qui remporte ce soir-là un vif succès. Comme une amie lui avait offert ce jour-là un brin de muguet qu’il avait attaché au revers de sa veste; il en déduisit que son triomphe était dû à ce joli brin de fleur autant qu’à ses chansons et voilà comment le muguet se mit à porter bonheur. 

Allons encore un peu plus en avant dans l’histoire et nous voici au 1er mai 1900. Ce jour-là, la Maison Dior offre  un brin de muguet à toutes ses clientes ainsi qu’à ses couturières, encore appelées  » petites mains ». Une tradition était née, elle allait se renouveler chaque année.

Comment parler du 1er mai sans évoquer la traditionnelle fête du travail ?  Elle est apparue peu après la révolution française, en 1793, avec  Fabre d’Eglantine mais afin de rompre avec la tradition royale, elle avait lieu non pas le 1er mai, mais le 26 avril ! A cette époque, plutôt agitée, point de muguet, il ne sera associé à cette fête qu’au début du XXème siècle et la fête du travail, comme nous la connaissons, date  de 1889.

 

print